Info

Politique de rues complètes 

Une rue complète, de l’anglais complete street, est conçue et aménagée de façon à être sécuritaire, pratique et agréable pour tous les usagers, quels que soient leur mode de transport, leur condition physique ou leur âge. Cette politique vise à privilégier une approche globale de nos systèmes routiers et à fournir un réseau de transport continu, qui inclut toutes les routes, et ce, peu importe le palier gouvernemental responsable.

CONSTATS

Les méthodes traditionnelles de planification des transports ne tiennent pas toujours compte des cyclistes, des piétons ou des personnes handicapées, ou, si elles le font, les infrastructures destinées à ces groupes d’usagers sont parfois insuffisantes.

La faible prise en compte des besoins de certains usagers mène à des conflits d’intérêt entre les utilisateurs lors du partage de la route et provoque de l’insécurité chez les plus vulnérables.

SOLUTIONS

Joindre le groupe Complete Streets for Canada, comme l’ont fait 17 autres villes canadiennes (en date du 8 novembre 2017) et instaurer la politique.

Adopter une telle politique permet de prendre en compte systématiquement les besoins de tous les usagers lors d’un projet de réfection ou de construction d’une rue.

Aménager les rues de manière sécuritaire pour une cohabitation harmonieuse de tous les utilisateurs, en favorisant les usagers plus vulnérables.

AVANTAGES

  • Apaisement de la circulation
  • Multiplication des options de mobilité
  • Amélioration de la qualité de vie des personnes handicapées ou à mobilité réduite (principe de l’accessibilité universelle)
  • Émergence de collectivités plus attrayantes (sécuritaires, viables et accueillantes)
  • Réduction des coûts d’infrastructures routières en raison d’un réseau de transport bien pensé dès le début
  • L’adoption d’une telle politique envoie un message clair aux citoyens, aux promoteurs, aux entrepreneurs et aux différents paliers de gouvernement.

ÉTAPES

Dresser un portrait de la situation

Recueillir et présenter les statistiques actuelles concernant le réseau de voies de circulation et les déplacements afin de justifier la nécessité d’adopter une politique de rues complètes.

Définir les objectifs

L’objectif principal de cette politique, selon la National Complete Streets Coalition, repose sur l’idée que tous les besoins des usagers doivent être pris en considération (tous âges, tous niveaux de revenus et toutes conditions physiques).

Élaborer et adopter la politique

Une politique de rues complètes entend une redéfinition des priorités au sein des équipes de la planification et de l’ingénierie des transports afin de s’assurer que les routes soient conçues, utilisées et entretenues en tenant compte de tous les utilisateurs.

Établir un plan de mise en œuvre

  1. Modifier et restructurer les processus internes afin que les aménagements soient systématiquement conçus en pensant au modèle de rue complète.
  2. Se doter d’un guide d’aménagement de la rue complète (établir les standards pour les nouvelles constructions et celles en réfection).
  3. Offrir des ateliers ou d’autres activités éducatives aux professionnels des transports, aux décideurs et aux résidents.
  4. Instaurer de meilleures façons de mesurer les données en aménagement et colliger l’information sur le sujet.

EXEMPLES

Québec

N.B. : La Ville de Québec traduit le terme complete streets par « rues conviviales », mais la notion d’aménagement est la même.

Dans la section « Aménagement urbain » de son site internet, la Ville de Québec présente les objectifs spécifiques de sa politique de rues complètes, ou conviviales. Ceux-ci se déclinent en trois axes d’aménagement :

  • rues actives: miser sur la « marchabilité » et l’échelle humaine pour stimuler l’intermodalité, le transport collectif et la valorisation de l’activité physique.
  • rues vertes: prioriser des interventions écoresponsables et assurer la qualité de l’air et de l’eau de façon durable.
  • rues hivernales: demeurer actifs à l’année en toute sécurité.

Cette politique a donné lieu à un document intitulé Rues conviviales : une approche intégrée de conception de rues pour améliorer la qualité de vie urbaine. Celui-ci fournit un portrait sommaire de la situation avec la présentation de la part modale actuelle [2006] et celle souhaitée [2030], d’une analyse multicritère cartographiée et d’exemples de projets réalisés à Québec.

Après l’adoption de l’approche Rues conviviales, la Ville s’est dotée d’un plan d’action qui se résume ainsi :

  1. Structurer un nouveau processus décisionnel pour le réaménagement des rues de la ville de Québec.
  2. Créer un outil pour identifier et visualiser les rues prioritaires à réaménager.
  3. S’assurer de la participation citoyenne dans le processus de conception des projets.
  4. Utiliser une analyse multicritère cartographiée comme outil d’aide à la décision.

Calgary

Le Plan de transport de la Ville de Calgary s’intéressait déjà au modèle de rue complète, mais ne précisait pas les critères d’aménagement et de mise en œuvre. La politique vise donc à soutenir et à compléter les orientations de ce plan. Un guide d’aménagement joint à cette politique présente de nombreuses cartes de la ville et y indique les zones problématiques. Ces zones sont ensuite étudiées de manière exhaustive.

En plus des objectifs principaux de sécurité et d’accessibilité pour tous, Calgary souhaite que cette politique dicte aux employés municipaux et aux urbanistes œuvrant en firme privée comment intégrer le concept de rues complètes dans l’aménagement de nouvelles rues et de celles en réfection. De plus, Calgary souhaite encourager les déplacements actifs et durables dans le but de créer des quartiers plus conviviaux. La Ville vise aussi une augmentation des parts modales du transport actif et une plus grande convivialité dans les quartiers.    

Les actions suivantes sont prévues pour mettre en œuvre cette politique :

  1. Implanter la politique de rues complètes, accompagné d’un guide d’aménagement en révisant les processus internes des autres services de la Ville [transport, planification, gestion de l’eau et foresterie urbaine], en éduquant la population au nouveau concept d’aménagement et en établissant un processus d’évaluation des résultats.
  2. Établir dans le guide des standards d’aménagement pour les nouvelles rues et celles en réfection.
  3. Effectuer une révision et une actualisation du guide et de la politique tous les trois ans.
  4. Documenter la progression des rues complètes à l’échelle de la ville.

RÉFÉRENCES

En savoir plus

  • HDR. (2015). Destination 2040. Final Report, Regional Sustainable Transportation Master Plan, Moncton.
  • MAMROT. (2012). La rue complète, l’accessibilité universelle qui fait du chemin. Gouvernement du Québec. Ministère des Affaires municipales, Régions et de l’Occupation du territoire. https://www.mamrot.gouv.qc.ca/pub/observatoire_municipal/veille/rues_completes.pdf
  • National Complete Streets Coalition. Changing Complete Streets Policy: A Brief Guidebook. Smart Growth America.
  • Smart Growth America. Best Complete Streets Policies of 2015. https://smartgrowthamerica.org/resources/best-complete-streets-policies-of-2015/ 
  • The City of Calgary. (2014). Complete Streets Policy. Calgary: The City of Calgary.
  • Ville de Québec. (2017). Rues conviviales : une approche intégrée de conception de rues pour améliorer la qualité de vie urbaine. Service de l’aménagement et du développement urbain, Division du design urbain et de l’architecture de paysage. Québec : Ville de Québec.

VÉLOSYMPATHIQUE est une marque de certification de Vélo Québec Association.

© Copyright 2017, Vélo Québec.
Tous droits réservés.

Votre agence Web

VÉLOSYMPATHIQUE est une marque de certification de Vélo Québec Association.

© Copyright 2017
Vélo Québec
Tous droits réservés

Share This